C’est l’histoire d’un sac (ou plutôt de deux)… Le Kelly et le Birkin d’Hermès / Once Upon a Time there were 2 bags… The Kelly & the Birkin from Hermès

Étant une inconditionnelle de sacs à main, j’ai eu l’idée de faire une série d’articles sur l’histoire de la création de sacs iconiques (et peut être même par la suite de vêtements et d’accessoires célèbres), car s’ils font aujourd’hui rêver les femmes du monde entier, ils ont souvent d’abord une belle histoire à raconter, fruits de savoir-faire, de créativité et, parfois, de belles rencontres.

Pour ce premier article, j’ai choisi l’évidence puisque tout le monde connaît la maison Hermès et ses deux sacs iconiques que sont le Kelly et le Birkin, symboles de l’élégance à la française et rêve quasi inaccessible pour de nombreuses fashionistas tant leurs prix d’achat est démesuré et la liste d’attente pour les obtenir, longue…. Mais connaissez-vous l’histoire derrière ces deux sacs et l’origine de leur création et de leur nom? Non? Alors voici quelques éléments de réponse….

English version : I’m obsessed with bags, like really obsessed 😅 so I had the idea to write several blog posts about the story behind the creation of some of the most iconic bags of the fashion planet (and maybe later about famous clothes and accessories). Yes, they are a dream for every fashionista, but they are also a combination of a unique savoir-faire, creativity and, sometimes, beautiful encounters.

For this first post, I made an obvious choice as everyone have heard about Hermès and its two iconic bags : the Kelly bag & the Birkin bag as they are the symbols of french elegance and an inaccessible dream for many women, as you need A LOT of money to buy one and there’s also, apparently, a big waiting list…. But do you know the story behind these two bags and the origin of their creation and name? No? So here is a few answers….

La Maison Hermès / The Hermès Company :

Fondée à Paris en 1837 par Thierry Hermès, l’entreprise Hermès était à l’origine une manufacture de harnais et de selles. Les héritiers de Thierry Hermès diversifient ensuite leur production vers la fabrication d’articles d’équitation, de couvertures de cheval, de casaques de courses en soie. Les cavaliers et les voyageurs apprécient le côté pratique et fonctionnel du grand sac en cuir de la maison qui permet de transporter selles et bottes. Ils parient aussi sur l’essor de l’industrie du bagage avec le développement de l’automobile. Puis dans les années 1920, la signature Hermès s’étend aux vêtements féminins et masculins, à l’horlogerie, à la bijouterie…. et dans les années 1930, les premiers carrés de soie apparaissent ainsi que des lignes spéciales de sacs et de bagages.

English version : Founded in 1837 by Thierry Hermès, the Hermès company was at the beginning a factory specialized in equipment for horse riding. Thierry Hermès sons’ and grandsons’ created years after years more accessories like silk blankets for horses and silks gowns for horses races. Travellers and riders were very found of the convenient and functional big leather bag created by the factory in which saddles and boots could fit in. The owners decided to bet on the booming of the luggage industry with the development of the car industry. In the 1920’s, the Hermès signature extended to men and women clothes, watchmaking or jewellery… and in the 1930’s, the first famous silk scarves appeared as well as some special collections of bags and luggages.

Le sac Kelly / The Kelly bag :

En 1892, Hermès commercialise « le Haut à Courroies », ce grand sac destiné à porter les bottes et la selle d’un cavalier. Puis en 1923, la maison sort le « Torpedo », en collaboration avec Ettore Bugatti (oui celui des voitures) : un sac très simple conçu pour sa femme et pour être posé dans la portière d’une voiture, sa forme épousant celle d’une calandre de voiture. Ce sac servira d’inspiration au Kelly.

Dans les années 1930, Robert Dumas, gendre du petit-fils de Thierry Hermès, décide de lancer une version plus petite, plus simple du « Haut à Courroies » pour les femmes, qui leur permettent de transporter leurs objets quand elles voyagent, un sac sobre et fonctionnel pour la femme indépendante et active. Souple, solide et architecturé, avec la possibilité d’y ajouter une bandoulière, ce sac à main est lancé en 1935.

En 1954, Grace Kelly, accompagnée de sa costumière sur La Main au Collet viennent à Paris chez Hermès pour y trouver des accessoires pour le tournage du film, sur les conseils d’Alfred Hitchcock himself, et ont un véritable coup de cœur pour les produits de la maison.

C’est une photo qui va changer la destinée du sac créé par Robert Dumas en 1935 : celle de Grace Kelly, princesse de Monaco, en compagnie de son mari le Prince Rainier, portant le sac devant son ventre pour dissimuler sa grossesse, pas encore officielle. La photo est publiée dans la magazine Life et fait le tour du monde. Les femmes commencent alors à pousser la porte de la boutique Hermès en demandant le sac « Kelly ». C’est ainsi que 21 ans après sa création, le « sac de voyage à courroie » sera rebaptisé le « sac Kelly », en l’honneur de la princesse qui l’a fait rayonner dans le monde entier.

English version : In 1892, Hermès launched the « Haut à Courroies », a big bag which purpose was to carry the riders’ boots and saddle. Then, in 1923, the company created the « Torpedo », in partnership with Ettore Bugatti (from the Bugatti cars) : a very simple bag designed for his wife, that can fit in a car (even in a car door). This bag will be used as an inspiration for the Kelly.

In the 1930’s, Robert Dumas, son-in-law of Thierry Hermès grandson, launched a smaller, simpler version for women of the « Haut à Courroies », that can be used to carry everything a woman need during her trips : a simple, functional bag for independent and active women. Soft, strong and nicely designed (and you could add a shoulder strap), this bag was launched in 1935.

In 1954, Grace Kelly, who was on a trip in Paris (following the advice of Alfred Hitchcock himself) with her costume designer on the movie  » To catch a thief « , felt in love with the Hermès brand while they were searching for accessories for the movie.

A photo has changed the destiny of the bag created by Robert Dumas in 1935 : Grace Kelly, princess of Monaco and wife of Prince Rainier, was holding this bag in front of her belly to hide her (at that time) unofficial pregnancy. The photo was published in the « Life » magazine and was seen all over the world. Women started to enter in the Hermès boutique to ask about the « Kelly » bag. This is how, 21 years after its first launched, the « sac de voyage à courroie » became the « Kelly bag », as a tribute to the princess who made it very famous.

« Simple et impeccablement fabriqué » comme il est défini, avec sa fermeture caractéristique à deux courroies de cuir et son minuscule cadenas, il est disponible en cuir, toile de cuir, autruche ou encore crocodile, et dans bien d’autres matières…. et dans plusieurs coloris. Plusieurs tailles différentes sont disponibles (de 15 cm à 50 cm), vous pouvez aussi choisir entre le Kelly sellier et le Kelly retourné et il nécessite de 18h à 20h de travail, entièrement réalisé à la main par un unique artisan; certaines commandes sont d’ailleurs personnalisables (enfin si vous êtes une bonne cliente apparemment…). Avec un prix d’achat neuf qui atteint plusieurs milliers d’euros voire plusieurs dizaines de milliers d’euros pour les modèles les plus luxueux, ainsi que des ventes au compte gouttes, ce sac est devenu un véritable mythe….

English version : « Simple and perfectly handcrafted » as it is described with its unique design, it is available in leather, ostrich, crocodile… and many more materials as well as several colors and sizes. You can also choose between the « Kelly sellier » and the « Kelly retourné » and 18 to 20 hours of work are necessary for this masterpiece to be handcrafted by a single artisan. Some of the orders are customizable (well if you are a very good customer apparently…). A brand new Kelly costs several thousands of euros (and even more for the most luxurious pieces), and it seems that it’s not so easy to buy one… : that’s why this bag became a real legend….

Le sac Birkin / The Birkin bag :

En 1983, Jane Birkin est sur un vol Paris-Londres. Jeune maman débordée, elle croule sous les objets dont les biberons de sa fille Lou qu’elle n’arrive pas à ranger dans un sac. Elle laisse tomber par mégarde sur le sol une partie de ses affaires dont son agenda Hermès d’où s’échappe une liasse de papiers. Son gentil voisin de vol l’aide à ramasser ses objets et lui suggère de garder ses effets personnels dans des poches fermées. Ce à quoi la chanteuse répond, comme elle l’a relaté dans une interview : « Si Hermès mettait des poches… », son voisin lui réplique alors : « Je suis Monsieur Hermès, et je vais mettre des poches pour vous » (comme quoi le hasard fait bien les choses…).

Oui car son voisin de vol est Jean-Louis Dumas, le président d’Hermès…. Amusés de cette coïncidence, ils commencent à échanger autour de l’idée d’un sac avec des poches dont rêve Jane Birkin, un grand fourre-tout souple et profond. Jean-Louis Dumas commence ainsi, en suivant les désirs et conseils de l’artiste, à esquisser un croquis avec lequel il repart, promettant à Jane Birkin de la tenir au courant.

Cet échange se concrétise au fur et à mesure des mois, et Jane Birkin, relancée par Jean-Louis Dumas, viendra suivre l’évolution du sac dans les ateliers et rencontrer les artisans. Le sac est prêt en 1984 : une pièce élégante, solide, spacieuse et stable grâce à son fond plat, deux anses (contrairement au Kelly qui n’en a qu’une) et avec bien sûr une couture sellier. Le nom s’imposera de lui-même, ce sera évidemment le « Birkin », du nom de la muse qui l’a inspiré.

English version : In 1983, Jane Birkin (famous English singer and actress, wife of Serge Gainsbourg) is on a flight from Paris to London and she has trouble to organize and find space in her bag for all the stuffs she needs for her baby daughter Lou. Accidentally, her Hermès organizer drops on the floor with a bundle of papers and her nice seat neighbour helps her to pick up everything while advising her to keep everything in closed pockets. As she described in an interview, the singer answers him : « If only Hermès could add some pockets… », and her seat neighbour replies : « I’m Mister Hermès and I’m going to add pockets for you…. »

Yes, this nice gentleman and flight neighbour is Jean-Louis Dumas, Hermès’ CEO…. They laughed about this coincidence and started to create together during this flight the Jane Birkin dream bag, with pockets, a big and soft tote bag. Jean-Louis Dumas started to draw a sketch, based on the artist advices and desires and made the promise to keep her in touch with that idea.

This unexpected meeting became a bag, as Jean-Louis Dumas kept his promise to keep in touch with Jane Birkin and she came to the Hermès workshop to check on the creation of the bag and meet the craftsmen. The bag is ready in 1984 : an elegant, strong, big and stable piece, thanks to its flat base, two handles (the Kelly has only one handle) and the typical Hermès « couture sellier ». The name of the bag has already been chosen : it will be the « Birkin », in honour of the muse that inspires its creation.

Serge Gainsbourg pris « la main dans le sac » / Serge Gainsbourg «caught red-handed»

Le Birkin est lui aussi disponible en plusieurs tailles (de 25 à 40 cm), en plusieurs matières (crocodile, autruche, lézard…) et coloris, comme le Kelly. Il est fait par un unique artisan, qui y consacre en moyenne 48h et qui façonne et signe le sac dont il a la responsabilité. C’est un sac fait pour y emporter « sa maison » comme on dit, et son prix d’achat atteint parfois lui-même le prix d’une maison 😂 (pour les modèles les plus chers). Ce sac est devenu un véritable mythe, voire même pour certains le symbole de la réussite sociale, tant il est prisé et hors de prix (cf. la scène ci-dessous de Sex & the City où Samantha veut à tout prix s’acheter un Birkin pour prouver qu’elle a réussit et qu’elle est puissante).

English version : The Birkin is also available in manny sizes, materials (crocodile, ostrich, lizard…) and colors, like the Kelly. It is made by one and only craftsman, who needs about 48h to create it, sign it and has the entire responsibility of his creation. You can put your entire « home » in this bag, as it is really big and deep (and sometimes it is as expensive as a small or even a big house 😂 for the most luxurious pieces). This bag became a real legend, and for some the symbol of a social success and achievement, as it is rare and expensive (it reminds me of an episode of Sex & the City when Samantha wants absolutely to buy a Birkin to prove that she is powerful and successful, as you can see in the picture below).

« Ce n’est pas un sac. C’est un Birkin. »

Les Birkin les plus chers (en peau de crocodile incrustés de diamants) se vendent autour de 400 000 euros….

Jane Birkin a, quant à elle, vendu son sac Birkin original aux enchères, pour un prix de 110 000 euros, au profit de La Croix Rouge en 2011, en soutien au Japon.

English version : The most expensive Birkins (in crocodile and diamonds) are sold around 400 000 euros….

Jane Birkin sold her very first and original Birkin on auction for La Croix Rouge (The Red Cross) in order to help Japan in 2011 : it was bought for 110 000 euros.

Victoria Beckham a, elle, la réputation d’en posséder plus d’une centaine… / It is said that Victoria Beckham owns around 100 Birkins

… et Kim Kardashian en a deux peints sur mesure (et franchement le dessin est, on va pas se mentir, plutôt très moche, une honte pour un si beau sac 😂) / and Kim Kardashian owns two specially customized Birkin (can we say that this painting is really awful, a shame on such a beautiful bag 😂)

Enfin, il existerait même un « spa Hermès » dans Paris pour soigner et réparer les sacs usés et abîmés….

Toujours est-il que cela contribue à faire rayonner la France à l’international comme étant le pays de l’excellence dans de nombreux domaines, et ces deux sacs véhiculent une aura de glamour qui n’a pas de prix 🤩✨

J’espère que cet article vous aura plu et intéressé, et comme j’aime écrire sur ce sujet, je pense que d’autres articles de ce genre seront à venir…. N’hésitez pas à laisser un commentaire! 😉😘

English version : If your Kelly or your Birkin is damaged and need a refreshment, you can bring it to the « Hermès spa » in Paris where they will take good care of it….

As a conclusion, these two bags are some of the symbols of the French glamour, savoir-faire and excellence all around the world and this is priceless 🤩✨

I hope you have enjoyed this post and learn a few things, and, as I enjoy writing them, more posts about this type of subject should come soon…. Don’t hesitate to leave a comment! 😉😘

Sources textes et photos : Wikipédia, Hermès, Marie-Claire, Pinterest, Vogue, Nostalgie.fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.