La magie des aurores boréales / The northern lights’ magic

Durant mon séjour en Laponie Finlandaise en mars dernier, un espoir, ou plutôt un rêve, m’a accompagné durant les quelques jours de mon voyage là-bas : celui, et vous l’aurez certainement deviné, de pouvoir observer des aurores boréales… Mon séjour durait six jours pleins (ce qui est déjà suffisant pour bien en profiter) mais cela veut dire aussi seulement six petites chances de pouvoir en voir. J’avais la chance d’avoir avec moi deux experts de la destination et de l’observation des aurores boréales et je consultais tous les jours (oui bon plusieurs fois par jour en fait 😅) la météo des aurores boréales via le site de l’University of Alaska : https://www.gi.alaska.edu/monitors/aurora-forecast . Ce site vous permet en effet de vérifier les prévisions d’apparition des aurores boréales suivant la région du monde où vous vous trouvez et quelle sera leur intensité.

Autant vous dire que pendant 6 jours (ou plutôt 6 nuits) j’ai invoqué ma chance, croisé mes doigts et prié le ciel de ne pas repartir bredouille…. Surtout que même si l’intensité est forte, encore faut-il que le ciel soit dégagé et qu’aucune lumière artificielle ne pollue le spectacle. C’est aussi cela qui fait la magie du moment : quand on en voit une, c’est une chance, on est au bon endroit, au bon moment et tous les éléments sont réunis : il faut ainsi apprécier ce cadeau à sa juste valeur….😍

Petit point scientifique : qu’est-ce qu’une aurore polaire?

Mac Lesggy pour vous servir 😅: c’est la perturbation du champ magnétique terrestre par le vent solaire. Il arrive que le bouclier magnétique protecteur de la Terre soit « agressé » par les flots de matière qu’expulse le soleil et à ce moment-là se créent des déformations dans ce bouclier qui se tend comme un élastique (cela se passe du côté opposé au soleil). Un fois que ce bouclier (aka élastique) lâche, des particules sont projetées à grande vitesse en direction de la Terre suivant les lignes de champs magnétiques qui convergent vers les pôles terrestres. Les particules entrent en collision avec des atomes d’hydrogène, d’oxygène ou d’azote qui émettent alors de la lumière verte, rouge, rose ou violette (merci Sciences et Avenir pour l’explication 😅). Les aurores boréales ou australes (suivant dans quel hémisphère on les observe) sont donc une conséquence de l’activité de notre beau soleil et ne peuvent être prédites que quelques heures à l’avance….

La chance était donc de mon côté deux soirs de suite : une première fois au milieu du séjour où elles étaient visibles mais encore un peu timides. Et le deuxième soir (le 4ème jour) où le spectacle fut INCROYABLE!. Nous sommes à chaque fois montés sur un point en hauteur loin des lumières artificielles pour mieux les voir, mais le deuxième soir elles étaient tellement fortes qu’on les voyait très bien dans le village au pied des pistes (d’ailleurs tout le village était dehors ce soir là pour les observer, et surtout les touristes essayant de les prendre en photos 😂).

Et vous savez quoi, c’est encore plus beau que ce qu’on en dit….😍😭 tellement que j’en avais les larmes aux yeux. C’est incroyable de voir ce dont la nature est capable et à quel point c’est magique. A l’œil nu, elles apparaissent blanches, puis se teintent d’un vert pâle si l’intensité est forte, avec des apparitions de violet, rouge et rose aux extrémités comme des cascades de différentes couleurs 😍. Et ce qui ajoute de la beauté au spectacle c’est qu’elles dansent, elles avancent de tous les côtés dans le ciel en zigzaguant si bien qu’on ne sait plus où donner de la tête 😂. Dans l’Antiquité, on les considéraient d’ailleurs comme des serpents ou des dragons dans le ciel 🐲. Le vert intense apparaît quand on les prend en photos (sans retouche et sans filtre) mais leur teinte est souvent plus claire quand on les observe à l’œil nu. Si cela vous intéresse, je vous invite d’ailleurs à aller lire les différentes légendes et explications autour des aurores sur la page Wikipédia qui leur est dédiée : https://fr.wikipedia.org/wiki/Aurore_polaire

J’ai donc passé deux heures (au moins) à les observer par – 20°C (autant vous dire que je me suis transformée en glaçon) mais cela en valait le coup tellement le spectacle est époustouflant!. Voici donc quelques clichés qui ont été pris lors de ces deux soirées avec mon appareil photo Sony a7III (et beaucoup d’aide pour les réglages 😅), même s’il est très compliqué de les prendre en photos de manière nette et claire et de rendre justice à leur beauté….

Et vous, avez-vous déjà eu la chance de voir des aurores? Dans quel endroit du monde? Si non, est-ce que c’est sur votre liste de choses à faire? N’hésitez pas à me le dire en commentaires! 😘

English version : While I was spending a few days in Lapland last March, I had a hope, or I can say a dream : to witness the beauty of the northern lights (as you may have guessed)…. I was staying six days in Finland, which means only six chances to see them…. So every day (even several times a day 😅) I was checking the auroras forecast on the website of the University of Alaska : https://www.gi.alaska.edu/monitors/aurora-forecast . On this website, you can check the probability to witness auroras depending on where you are located in the world and what will be their intensity.

As you can tell, I hoped, prayed and crossed my fingers a lot during six days to see them appear and not going back home whithout seeing, at least, a single one…. The intensity is not the only condition, you also need clear sky and no artificial light to have a good vision and create the magic of the moment : when you see one, you know you are lucky and at the right place, at the right time to welcome and appreciate the gift of Mother Nature….😍

What auroras are made of :

Not really easy to explain it, especially in english (for me as a french and not a scientist at all 😅) so I will quote the Aurora Wikipedia page if you don’t mind : https://en.wikipedia.org/wiki/Aurora

« An aurora, sometimes referred to as polar lights, northern lights (aurora borealis), southern lights (aurora australis), is a natural light display in the Earth’s sky, predominantly seen in the high-latitude regions (around the Arctic and Antarctic).

Auroras are the result of disturbances in the magnetosphere caused by solar wind. These disturbances are regularly strong enough to alter the trajectories of charged particles in both solar wind and magnetospheric plasma. These particles, mainly electrons and protons, precipitate into the upper atmosphere.

The resulting ionization and excitation of atmospheric constituents emits light of varying color and complexity. The form of the aurora, occurring within bands around both polar regions, is also dependent on the amount of acceleration imparted to the precipitating particles. »

Auroras can be predicted only a few hours before they actually happen as they are a direct consequence of the activity of our sun.

I was lucky enough to see them two times during my stay : a first time in the middle of the week : you could clearly see them but still a bit shy. The second time was on the fourth night and the show was BREATHTAKING!. Each time we climbed on a top of a mountain, far away from the artificial lights, to see them clearly, but the second night they were so strong that you could easily see them for the village where we were staying (fun fact : all the village was out that night, especially tourists trying to take some pictures 😂).

And you know what? They are so beautiful that words are not enough to described them…. 😍😭 so breathtaking that I had tears in my eyes. It’s incredible to see what nature is capable of and how magic it is. They are more white than green when you see them, and the color green appears a bit if the intensity is really high, with some splashes of pink, purple or red as if there were colorful waterfalls in the sky 😍. And they are dancing from different sides and places, making zigzags so you don’t know where to look at 😂. In the Ancient times, they were considered as snakes or dragons in the sky 🐲. The intense green color appears only when you take a picture (without any filter) but their tint is more clear in reality.

So I stayed there for two hours in the freezing cold (I turned into ice myself) but it was worth it as the show of Mother Nature was amazing!. Here are a few pics that I managed to take (with some help 😅) with my Sony a7III. It’s really complicated to take a good clear pic of them and pay justice to their beauty but I tried….

Have you seen auroras yet? Where was it? If no, is it on your bucket list? Tell me everything in comments! 😘

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.